MADEMOISELLE MAURICE

Née et ayant grandie dans les montagnes haut-savoyardes, Mademoiselle Maurice est une artiste française de 29 ans. A la suite d’étude en Architecture à Lyon, c’est à Genève puis Marseille qu’elle a posé ses valises, avant de partir vivre une année au Japon. Au pays du soleil levant, et suite aux tragiques événements du 11 mars 2011 (Tremblements de terre, tsunami et explosion de la centrale nucléaire de Fukushima) alors qu’elle vivait à Tokyo, elle décide de commencer à composer ses oeuvres plastiques et urbaines en lien avec ces faits. Elle s’appuie sur la légende des 1000 grues et sur l’histoire de Sadako, petite fille ayant vécu le drame d’Hiroshima.

Aujourd’hui installée à Paris, Mademoiselle Maurice élabore puis crée au sein de sa mini pièce de travail d’innombrables oeuvres colorées, portant les fruits d’un parcours riche d’influences et d’enseignements. Via l’origami, ou la dentelle, voire la broderie, ou encore d’autres techniques mixtes, elle donne naissance à des oeuvres en prise directe avec son quotidien. Ces matériaux fétiches étant le papier et le fil, elle aime mettre en forme ces matériaux nobles et naturels de manière complexe.

Surgissant de la grisaille parisienne, voit donc le jour une nébuleuse d’oeuvres rompant avec la monotonie urbaine. Véritable ponctuation de la ville comme de sa vie, l’oeuvre de cette jeune artiste débordant d’imagination s’affiche radicalement hors les murs de son espace de travail.

De ces créations ouvertement positives, ultra colorées et revendicatives, émane un carrousel d’émotion ou tout un chacun trouve écho à sa propre sensibilité.

La Forêt Chamanique” : Parce que le Grand 8 est le lien, le mouvement, la vie… Parce que nous sommes connectés les uns aux autres, au sein de la réserve mais aussi au sein de cette planète… Connectés à cette terre qui nous nourrit, et nous offre eau et oxygène. Recyclage, transformation, pliage, couture, assemblage, peinture, découpage…Des fils liant le tout, et des “arbres” comme déracinés, en suspension.

Mademoiselle Maurice s’applique à dialoguer avec les esprits qui nous entourent, qu’ils soient, êtres vivants, énergies ou individus. Une tentative animiste dans une interprétation de forêts primaires, celles qui étaient là avant nous et qui ont vu naître l’humanité. Un ciel de plumes comme toit protecteur ou comme lien avec l’au-delà…

Une réinterprétation personnelle certes, mais où  légèreté, oubli et déconnexion sont les maîtres mots. Mieux se déconnecter pour mieux se reconnecter. A la vie, à l’amour, à l’art et à l’altruisme.

Evénements artistiques et expositions

2015 : Un mur pour Emmaüs, Paris
2015 : Installation au NATIONAL MUSEUM, Singapore
2015 : Expo solo à LA CLEF, Saint Germain en Laye.
2015 : Exposition collective, galerie Mathgoth, Paris.
2015 : installations et Workshop à la Fondation Louis Vuitton, Paris.
2015 : Under the wave, Installation et exposition à MOLITOR. Paris 2014
2014 : Australie Installation, M. Contemporary Gallery, Sydney.
2014 : Le M.U.R Rue d’Oberkampf, Paris
2013 : Workshop au Palais de Tokyo, Paris
2013 : Viaduc des arts, Paris