CYKLOP

Né au Havre en 1968, il pratique le graphisme, la peinture ou les fresques murales depuis son adolescence (Aérographe, pinceau, pochoirs…). Après un passage en imprimerie et la pratique de la sérigraphie, il devient graphiste maquettiste puis, directeur artistique dans les domaines de l’édition culturelle et de la presse (papier et multimédia).

Graphiste indépendant depuis 1999, il conçoit des pochettes de disques, affiches, flyers, livres… mais aussi la création scénographique et la communication institutionnelle
& culturelle pour de nombreux diffuseurs…

Depuis 2009, il réalise notamment, les monographies ou les catalogues d’exposition de grands auteurs de bandes-dessinées comme Loustal, Manara, Druillet, Denis Sire, Varenne, Boucq…

Influencé par les cultures populaires et la bande-dessinée, il développe depuis 2007 un projet d’Art urbain sous le pseudonyme du CyKlop. Son personnage à l’œil unique, peint à la bombe sur les potelets anti stationnement, s’inspire des créatures fantastiques de la mythologie grecque. Il emprunte son langage artistique à l’art populaire, au monde des jouets, à la BD, à l’Art africain, au règne animal… Un univers graphique joyeux et coloré…

Ses installations sur le mobilier urbain colorent la ville et leur poésie décalée apporte une touche de fantaisie à la rue. Il pratique un art ludique, populaire et souvent interactif.
Il a ainsi réalisé ses CyKlops sur les potelets anti stationnement de nombreuses villes en France (Paris, Pantin, Montreuil, Vitry-sur-Seine, Aulnay-sous-Bois, Aubervilliers,
Marseille, Arles, Bourg-en-Bresse…), lors de festival artistique ou d’ateliers d’art plastique organisés avec le public (enfants & adultes).

Hormis son travail urbain, il investit de nombreux supports et revisite le mythe d’Ulysse et le Cyclope raconté dans L’Odyssée d’Homère, à travers des objets du quotidien devenus jouets, sculptures ou objet d’art qu’il expose en galerie.

Télécharger la présentation officielle du CyKlop

CyKlop toi-même/Mat’Ku” : Le CyKlop dans le Grand 8 propose une installation en interaction avec le public. Trois participants peuvent y prendre place pour s’y faire photographier.